Vincent Battesti - vbat.org/anthropoasisvbat.org
Français → Travaux/ écrits → Conférences

À quoi sert un généticien à un anthropologue, et vice-versa : les dattiers au Sahara

Conf. oct. 2018

Vincent Battesti

Conf. (en français) donnée dans le cadre du cours « Agrobiodiversité » (AE/AST - UE 39 M2, coord. par Serge Bahuchet et François Léger),
au Musée de l’Homme, Paris (France), le 10 octobre 2018, 14h-17h.

- À quoi sert un généticien à un anthropologue, et vice-versa : les dattiers au Sahara

- L’intention :
Faire le lien utile entre :

L’idée initiale : établir l’agrobiodiversité d’une espèce, le dattier, et pour cela d’abord comprendre comment cette plante est pensée (est bonne à penser avant d’être bonne à manger).

La démarche de l’ethnoécologie ne consiste pas à valider ou invalider les savoirs et les savoir-faire vernaculaires par la science ; le but est plutôt d’en comprendre la logique interne et de voir comment ils peuvent informer du fonctionnement de la société dans son ensemble.

Trois publications sur lesquelles se reposent ce cours du 10 oct. 2018
Cet article a été lu 9 fois.
forum

Poster un message / Répondre à cet article

Dernière mise à jour de cette page le mardi 16 octobre 2018 à 19:22:01. //// -----> Citer cette page?
Vincent Battesti, "À quoi sert un généticien à un anthropologue, et vice-versa : les dattiers au Sahara" [en ligne], in vbat.org anthropoasis, page publiée le 10 octobre 2018 [visitée le 12 novembre 2018], disponible sur: http://vbat.org/spip.php?article804.
No translation available

Mots-clés

Dans la même rubrique
vbat - anthropoasis - http://vbat.org - Vincent Battesti
diatomic
diatomic