Vincent Battesti - vbat.org/anthropoasisvbat.org
Français → Travaux/ écrits → Conférences

Séminaire de recherche 2016-2018 Anthropologie des perceptions sensorielles

Vincent Battesti

- Synopsis pour un Séminaire de recherche

Le programme du séminaire de recherche proposé pour réfléchir à une Anthropologie des perceptions sensorielles se déploie sur les trois prochaines années : 2016, 2017 et 2018.

Il s’agit d’un séminaire de recherche interdisciplinaire de l’UMR Éco-anthropologie et ethnobiologie (7206), au Musée de l’Homme, sous un format atelier de recherche (à destination des chercheurs, il sera aussi ouvert aux étudiants de l’école doctorale, aux Master sous conditions).

Chaque session annuelle de deux ou trois journées est gouvernée par un thème. Chaque demi-journée devrait ainsi être composée : deux ou trois exposés d’une demi-heure, plus une demi-heure de discussions, plus des discussions générales.

Les thèmes sur les trois années :

Chaque session annuelle de ce séminaire sera coproduite entre un invité et moi, une caution sur la thématique, le quel invité sera discutant de la session. Les exposés de ce séminaire ne sont pas des cours, mais des recherches originales dans diverses disciplines (anthropologie, psychologie, primatologie, biologie évolutive, archéologie, etc.) ; le chercheur s’adresse à des pairs. Par ailleurs, chaque session annuelle devrait alimenter une publication, un numéro spécial/dossier de revue ou un article de synthèse, en visant un aspect cumulatif sur les trois années.


- 2016 : Apprendre
L’apprentissage du sensoriel et le sensoriel dans l’apprentissage.
Une des meilleures clefs pour comprendre la conformation sociale de nos appareils sensoriels est de les étudier au moment de l’apprentissage : au moment de l’enfance quand on apprend à lire, entendre, sentir (etc.) le monde, et au moment des apprentissages d’expertises pour acquérir une sensorialité experte.


- 2017 : Habiter
Les relations à l’environnement par les sensorialités.
L’être humain nait avec des sens qui sont éduqués au sein de sa société pour interagir avec son environnement, pour pouvoir l’habiter. Les environnements et les sociétés changeant et évoluant, ces modalités doivent être multiples, mais aussi reposer sur des universaux.


- 2018 : Se nourrir
La polysensorialité d’une activité essentielle, mais pas qu’humaine : s’alimenter.
On sait que le goût n’est pas le seul « sens » à intervenir dans le fait de se nourrir. Polysensorialité, intersensorialité, on peut sans doute dépasser ces « cinq sens » ethnocentriques. Un élargissement de la réflexion (par la comparaison et la biologie évolutive) avec la primatologie est possible.

Frank Stella, Harran II, 1967. Polymer and fluorescent polymer paint on canvas. 120 × 240 in. (304.8 × 609.6 cm). Solomon R. Guggenheim Museum, New York ; gift, Mr. Irving Blum, 1982. © 2015 Frank Stella/Artists Rights Society (ARS), New York
http://whitney.org/Exhibitions/Fran...
Cet article a été lu 584 fois.
forum

Poster un message / Répondre à cet article

2 Messages

Dernière mise à jour de cette page le mercredi 22 juin 2016 à 14:18:26. //// -----> Citer cette page?
Vincent Battesti, "Séminaire de recherche 2016-2018 Anthropologie des perceptions sensorielles" [en ligne], in vbat.org anthropoasis, page publiée le 23 décembre 2015 [visitée le 23 avril 2017], disponible sur: http://vbat.org/spip.php?article729.
Translation available in English

Mots-clés

Dans la même rubrique
vbat - anthropoasis - http://vbat.org - Vincent Battesti
diatomic
diatomic