Vincent Battesti - vbat.org/anthropoasisvbat.org
Français → Travaux/ écrits → Conférences

« L’ambiance est bonne », ou l’évanescent rapport aux paysages sonores au Caire

Conf. avril 2010

Vincent Battesti

« L’ambiance est bonne », ou l’évanescent rapport aux paysages sonores au Caire, conférence pour le congrès du CTHS (du 6 au 11 avril 2010 à Neuchâtel - Suisse) sur le thème du « paysage », et notamment sur la question des paysages sonores.
135e congrès des sociétés historiques et scientifiques.

- Proposition (acceptée) pour le congrès :

Cette contribution propose de poursuivre un travail, entamé ailleurs, sur cette matière intangible qu’est l’ambiance sonore d’un lieu. Ce paysage sonore est non seulement une résultante des activités menées en son sein (définition passive), mais peut être également une construction collective volontaire (définition active).

Au sein du Caire et de sa « gangue sonore », chaque quartier possède dans le tissu urbain de la mégapole une identité spécifique attribuée par les citadins, une ambiance. Loin de ne tenir que de l’anecdote, d’un simple arrière-plan sonore, l’ambiance est la qualité première invoquée par les citadins pour expliquer leur déambulation ici et non pas là dans la ville, justifier leur appréciation des espaces. L’ambiance, dont sa composante sonore, devient une part objectivée de la « beauté » d’un espace urbain. Dans Le Caire des sorties populaires, on pique-nique sur les bancs, sur des ronds-points… les ambiances urbaines prennent, se créent au sein même et sans se soustraire et s’abstraire d’un environnement saturé de gens, d’odeurs, de pollutions urbaines… et de sons.

Ces ambiances sonores ne sont pas le fait du hasard, elles sont des productions sociales. Au delà, il reste à éprouver l’hypothèse d’une « structure sociale sonore » : les ambiances sonores (faites et reçues) s’organiseraient sur la forte structuration sociale de la société égyptienne. Comment qualifier les paysages sonores, comment les analyser, que peut-on dire de leur production et des normes qui les régissent ? et, si les ambiances sonores peuvent être décrits comme des décors de l’instant, quels jeux d’acteurs permettent-ils alors ?

Congres-CTHS-2010
Cet article a été lu 2456 fois.
forum

Poster un message / Répondre à cet article

Dernière mise à jour de cette page le samedi 10 avril 2010 à 14:58:18. //// -----> Citer cette page?
Vincent Battesti, "« L’ambiance est bonne », ou l’évanescent rapport aux paysages sonores au Caire" [en ligne], in vbat.org anthropoasis, page publiée le 10 avril 2010 [visitée le 19 mars 2017], disponible sur: http://vbat.org/spip.php?article536.
Translation available in English

Mots-clés

Dans la même rubrique
vbat - anthropoasis - http://vbat.org - Vincent Battesti
diatomic
diatomic