Projet de recherche al-‘Ulā AS : 2019-2024.

 al-‘Ulā AS Project : Anthropological survey of al-‘Ulā community and its oasis system
 Responsable du projet : Vincent Battesti

Située au nord-ouest du Royaume d’Arabie saoudite, l’oasis d’al-‘Ulā, considérée jusqu’il y a peu comme un territoire éloigné et isolé, est le point de mire d’un ambitieux projet de développement du gouvernement de la monarchie saoudienne (dirigé par la Royal Commission for AlUla).

Avant tout projet ambitieux, une étude approfondie est bien entendu nécessaire, ici pour déterminer la véritable nature de l’oasis d’al-‘Ulā. Le premier objectif de ce projet est de comprendre le fonctionnement de cette communauté oasienne plurielle ainsi que ses rapports à l’environnement. Le défi consiste à s’appuyer sur l’expertise d’autres cas d’oasis (du Sahara et d’Arabie) sans négliger les spécificités anthropologiques et écologiques locales et à mettre en évidence la singularité de son fonctionnement social et économique. L’oasis, d’al-‘Ulā comme les autres, est l’association d’une agglomération humaine et d’une zone cultivée (souvent une palmeraie) en milieu désertique. En termes de système de production, comme al-‘Ulā est principalement un terroir agricole, l’agriculture des oasis mérite une attention particulière (Battesti, 2005), et en particulier, le palmier dattier (Phoenix dactylifera L.) — voir le projet « Ethnographic, genetic, and morphometric analyses of the date palm agrobiodiversity in al-‘Ulā oasis » (dir. par Vincent Battesti & Muriel Gros-Balthazard) —, la plante ingénieure de ce système complexe et ingénieux créé par les humains. La recherche doit bien sûr dépasser le seul palmier dattier : une oasis est un socio-écosystème à part entière, et un patrimoine naturel et culturel précieux. C’est la combinaison d’un système agricole complexe à plusieurs strates, d’espèces cultivées, et de connaissances et pratiques locales. Un premier objectif devrait être de comprendre comment ce système fonctionne et comment il a récemment évolué. Quelle est son agrobiodiversité, comment peut-on même la mesurer ? L’expérience (Battesti, 2013 ; Battesti & Gros-Balthazard et al., 2018) nous montre qu’une telle évaluation ne peut être réalisée efficacement sans tenir compte de la catégorisation locale du vivant, des animaux et des plantes, si l’on ne perd pas de vue que c’est la population locale et ses savoirs et savoir-faire environnementaux traditionnels qui sont à l’origine et qui ont maintenu cette diversité agroécologique (une population humaine locale et ses différentes identités et souvent complexes organisations sociales qu’il faut donc aussi inclure dans l’étude).

D’un point de vue scientifique, on sait peu de choses sur l’état actuel de l’oasis. Nous ne disposons d’aucune analyse sociologique ou ethnologique de l’oasis (sinon un ouvrage publié en Arabie saoudite par Naseef, 1995), tout comme il n’existe aucune évaluation de la richesse de l’agrobiodiversité locale des plantes et des animaux de l’oasis. Nous proposons ici une description de l’oasis al-‘Ulā avec un diagnostic général et interdisciplinaire visant les questions anthropologiques locales pertinentes. Nous proposons une évaluation de l’agrobiodiversité locale et de ses origines, entreprise par une approche multidisciplinaire, combinant l’anthropologie, l’ethnoécologie (incluant l’ethnobotanique et l’ethnozoologie) et l’agronomie. L’objectif est aussi de décrire le fonctionnement de l’oasis dans son ensemble, comme le résultat complexe d’ajustements sur le long terme et au quotidien d’humains et de non humains, en incluant dans nos recherches évidemment l’environnement urbain et à l’habitat des humains et leurs évolutions.

Un doctorant a été recruté sur ce projet de recherche al-‘Ulā AS pour une thèse en anthropologie sociale (CNRS) sur quatre ans (2019-2024) : Léo Marty.
Une ingénieure agronome a été recrutée sur ce projet de recherche al-‘Ulā AS en 2023 (CNRS) : Élise Gaury.

al-‘Ulā AS research Project

Propriétaire d’un jardin de la vieille palmeraie, présent tous les jours pour surveiller les travaux agricoles, dans l’oasis d’al-‘Ulā, KSA, le 28 nov. 2019. © Vincent Battesti
© Vincent Battesti
Culture de blé local dans la vieille palmeraie d’al-‘Ulā, le 25 mars 2023, © Vincent Battesti
Vincent Battesti
Jour de la Fête de la fondation du Royaume d’Arabie saoudite, rue piétonnisée d’al-Judaydah investie par les passants dans la soirée, à al-‘Ulā, KSA, le 22 févr. 2024, © Vincent Battesti
© Vincent Battesti
Vue sur le quartier nouveau d’al-‘Azīziyyah composées de maisons fermées sur elle-mêmes et sous climatisation contrastant avec l’ancienne cité oasienne ou les tentes des Bédouins ; tous les lots ne sont pas encore construits, à al-‘Ulā, KSA, le 17 nov. 2019. © Vincent Battesti
© Vincent Battesti
09/12/2023

Fourth-year Report—Dec. 2023. Anthropological survey of al-‘Ulā community and its oasis system

Rapport annuel 2023 — Dévoiler al-‘Ulā : Mieux cerner les dynamiques anthropologiques
01/07/2023

Publication de la première étude anthropologique et sociale sur al-‘Ulā

Bédouins et Sédentaires aujourd’hui à al-‘Ulâ (Royaume d’Arabie saoudite), al-diyâr et al-Dîra dans le rétroviseur | Art. en français paru dans la (…)
17/04/2023

Comparaison de la vallée de l’oasis d’al-‘Ulā (KSA) entre 1965 et 2023

Test de l’outil slider JuxtaposeJS.
17/04/2023

Comparaison de la zone agricole de Muġayrā’ (al-‘Ulā, KSA) entre 1972, 1986 et 2023

Test de l’outil slider JuxtaposeJS.
02/01/2023

Poste Ingénieur agronome (H/F) : six mois à al-‘Ulā en Arabie saoudite

Prise de poste : le 1er février 2023. Date limite de candidature : le 23 janvier 2023.
09/12/2022

Third-year Report—Dec. 2022. Anthropological survey of al-‘Ulā community and its oasis system

Rapport annuel 2022
23/05/2022

Participants au projet al-‘Ulā AS Project

Addition et convergence des expertises scientifiques pour une recherche sur l’oasis d’al-‘Ulā en Arabie saoudite.
13/03/2022

Sur le terrain pour al-‘Ulā-AS : Dr Joëlle Brochier-Puig

Mars 2022 Géographie sociale de l’eau et l’irrigation à al-‘Ulā
03/03/2022

Offre de contrat postdoctoral : Savoirs et savoir-faire écologiques des communautés de la région oasienne d’al-‘Ulā en Arabie saoudite

Prise de poste : le 1er avril 2022. Date limite de candidature : le 24 mars 2022. Date dépassée, mais si intéressé(e), me contacter.
10/10/2021

Un Timelapse Landsat d’al-‘Ulā 1985-2020

Les changements dans l’exploitation de l’environnement dans la région d’al-’Ulā, Arabie saoudite.
30/09/2021

Second-year Report—Sept. 2021. Anthropological survey of al-‘Ulā community and its oasis system

Rapport annuel 2021
30/09/2020

First-year Report—Sept. 2020. Anthropological survey of al-‘Ulā community and its oasis system

Rapport annuel 2020
15/05/2020

Enjeux anthropologiques des communautés de l’oasis d’al-‘Ulā : Note scientifique et de synthèse

18/09/2019

Offre de contrat doctoral : Fonctionnement d’une communauté oasienne en Arabie saoudite et ses relations à l’environnement : l’oasis d’al-‘Ulā

Prise de poste : le 1er novembre 2019. Date limite de candidature : le 9 octobre 2019
11/06/2019

Cartographier et interpréter les connaissances bibliographiques, L’oasis d’al-‘Ulā en Arabie saoudite

Mémoire de Master 1re année, Muséum national d’histoire naturelle, de Doria Bellache (dir. Vincent Battesti)