Vincent Battesti - vbat.org | anthropoasisvbat.org
Français → Recherches → La Corse Projet CastaCorse →

Ethnoécologie du châtaignier en Corse, Une arboriculture méditerranéenne au prisme de l’anthropologie, l’écologie et l’histoire

Thèse en cours (oct. 2022-sept. 2025) : Doria Bellache

Doria Bellache

Direction Vincent Battesti (UMR 7206 Éco-anthropologie, Muséum national d’histoire naturelle), Franck Richard (CEFE, Université de Montpellier) et Denis Jouffroy (LISA, Université de Corse). Partenariat avec le Conservatoire botanique national de Corse (CBNC). Financement de la Cullettività di Corsica - Collectivité de Corse.

 Thèse à l’École doctorale du Muséum national d’histoire naturelle.

 Résumé :

La châtaigneraie corse est un socioécosystème qui occupe une place majeure dans l’histoire agricole et alimentaire de l’île depuis l’essor de sa culture au XVIe siècle (Jouffroy, 2015). En recul depuis le XIXe siècle (déprise agricole, mutations socio-économiques) et fragilisée par la présence de pathogènes introduits, elle demeure centrale dans les mémoires des habitants et l’identité insulaire et est attestée comme un écosystème d’importance.

Les châtaigneraies corses sont intrinsèquement liées aux communautés humaines dans un système de « relation bioculturelle complexe » (Michon, 2011). Cette thèse interdisciplinaire propose d’étudier de manière intégrative ces liens complexes en combinant trois approches disciplinaires : ethnoécologie, écologie et histoire. Elle explorera les châtaigneraies de Corse selon une approche multisituée, en multipliant de façon raisonnée des analyses à une échelle microlocale.

L’approche ethnoécologique appréhendera les châtaigneraies dans les systèmes sociaux et écologiques qu’elles forment en analysant les façons dont les populations les pensent, vivent et transforment. L’écologie des interactions visera à comprendre la place du châtaignier dans le fonctionnement des paysages de l’île, via sa capacité d’intégration aux réseaux ectomycorhiziens. Les réseaux d’interactions seront mis en regard des données ethnoécologiques et historiques afin de comprendre les liens entre pratiques humaines passées et présentes, patrons de diversité et fonctionnement des châtaigneraies. L’approche historique permettra d’appréhender les châtaigniers sur le temps long en recontextualisant les peuplements échantillonnés. Les discours locaux tenus sur les châtaigneraies seront mis en regard des données historiques afin de reconstituer le lien historique que les habitants tissent avec elles dans une perspective « d’ethnoécologie historique » (Simenel, 2011).

 Voir : https://www.ecoanthropologie.fr/fr/...

Cet article a été lu 100 fois.
forum

Poster un message / Répondre à cet article

Dernière mise à jour de cette page le vendredi 27 octobre 2023 à 18:21:53. //// -----> Citer cette page?
Doria Bellache , "Ethnoécologie du châtaignier en Corse, Une arboriculture méditerranéenne au prisme de l’anthropologie, l’écologie et l’histoire " (en ligne), Anthropoasis | vbat.org, page publiée le 1er octobre 2022 (visitée le 25 mai 2024), disponible sur: https://vbat.org/article975