Vincent Battesti - vbat.org | anthropoasisvbat.org
Français → Travaux/ écrits → Publications

Wādī Abū Ṣubeīra, fév. 2015, Synthèse de notes de terrain, Anthropologie sociale | Wādī Abū Ṣubeīra, Feb. 2015, Field Note Summary, Social Anthropology

Rapport WASRAP (2015)

Vincent Battesti

Rédaction d’un rapport pour le projet WASRAP, Troisième campagne d’inventaire archéologique du Wadi Abu Subeira (Concession orientale).
Projet de collaboration franco-égyptienne pour le survey du Wādī Abū Ṣubeīra : Institut de recherche pour le développement et Aix-Marseille Université, en collaboration avec le ministère des Antiquités, Ancient Quarries and Mines Department), Février 2015
Rapport final pour le ministère des Antiquités par Gwenola Graff, Maxence Bailly, Vincent Battesti, Karin Harzbecher-Spezzia & Adel Kelany, avec une contribution de A. Jimenez Serrano.
19 mai 2015

- Partie anthropologie (par Vincent Battesti) :
Wādī Abū Ṣubeīra, fév. 2015, Synthèse de notes de terrain, Anthropologie sociale | Wādī Abū Ṣubeīra, Feb. 2015, Field Note Summary, Social Anthropology
24 p. [français] + 12 p. [English]
Fichier pdf : https://hal.archives-ouvertes.fr/ha...

- Résumé :

Anthropologue au CNRS, au sein de l’UMR 7206 Éco-anthropologie & ethnobiologie au Musée de l’Homme, je me suis joint à la mission archéologique WAS conduite par Gwenola Graff (IRD) qui consiste essentiellement en un travail sur les traces archéologiques d’une concession dans le wādī Abū Ṣubeīra, désert Oriental, au nord d’Assouan (Égypte).
Ma mission d’un court mois dans le wādī Abū Ṣubeīra s’est déroulée en deux étapes : grosso modo une moitié avec l’équipe des archéologues et une autre moitié sans cette équipe, pour un travail ethnographique de terrain plus approfondi. L’objectif de cette première mission sur ce terrain dans le désert Oriental était de tester un rapprochement utile entre anthropologie du contemporain d’une population vivant à l’embouchure du wādī Abū Ṣubeīra et archéologie du passé se consacrant à ce même wādī.
La population qui vit dans le village à cette embouchure du wādī, près du Nil, se définit très majoritairement comme appartenant au groupe des ‘Abābda (Ababdeh). Ceux-là disent « accueillir » dans leur village (Khōr Abū Ṣubeīra) quelques familles qui se présentent comme des Bišarīn (Bisharin).
Dans les présentes pages, quand il est question de ‘Abābda, il s’agit implicitement de mes interlocuteurs lors de l’enquête de terrain, ceux de Khōr Abū Ṣubeīra. Il s’agit d’une synthèse de mes notes de terrain, pas encore d’une analyse scientifique aboutie.

Cet article a été lu 593 fois.
forum

Poster un message / Répondre à cet article

Dernière mise à jour de cette page le vendredi 16 avril 2021 à 16:21:34. //// -----> Citer cette page?
Vincent Battesti , "Wādī Abū Ṣubeīra, fév. 2015, Synthèse de notes de terrain, Anthropologie sociale | Wādī Abū Ṣubeīra, Feb. 2015, Field Note Summary, Social Anthropology " (en ligne), Anthropoasis | vbat.org, page publiée le 19 mai 2015 (visitée le 3 octobre 2022), disponible sur: https://vbat.org/article859
Translation available in English

Mots-clés

Dans la même rubrique
vbat - anthropoasis - https://vbat.org - Vincent Battesti