Vincent Battesti - vbat.org/anthropoasisvbat.org
Poster un message

FORUM: De l’habitation aux pieds d’argile, Les vicissitudes des matériaux et techniques de construction à Siwa (Égypte)

Art. (en français) Journal des Africanistes (2006).

En réponse à :

12 janvier 2007 Beauté

Merci pour cette réponse.

Je n’ai pas dit que la couleur des nouvelles maisons de Siwa était laide. Ce sont les parpaings que je trouve laids, cet assemblage (souvent bâclé) de blocs façon lego, qui reste visible sous le badigeon. Il faut bien dire aussi que le badigeon ressemble souvent à une eau sale mal étalée. Et quand il n’y a pas de badigeon, les blocs sont blancs. Dans la mesure où un blanc peut rester blanc.

Cette question d’esthétique est finalement cruciale, et très révélatrice à Siwa. Il y a encore 20 ou 30 ans, les Issiwanes décoraient l’extérieur de leur maison. Il y avait chez eux une démarche esthétique en plus de l’utilitaire. Ils n’étaient pas plus riches qu’aujourd’hui, bien au contraire, même s’ils étaient moins nombreux. (Les Issiwanes d’aujourd’hui ont presque tous une parabaole et ils sont de plus en plus nombreux à échanger leur karo contre une Toyota.) On peut se demander ce qu’il en est d’une communauté qui (à de très rares exceptions près) construit ses maisons sans le moindre décor extérieur, sans le moindre souci esthétique, qu’il soit ’’traditionnel’’ ou non. C’est le cas, et c’est étonnant pour des Berbères, et c’est triste aussi : pas le moindre effort pour que ce soit beau. Quelle que soit la beauté dont on parle.

Cette perte du souci esthétique, quel argument peut-on avancer pour ne pas le déplorer ?

J’ajoute ci-dessous un lien hypertexte pour que l’on comprenne bien de quoi l’on parle.

Le problème de l’eau qui monte. Il existe une solution technique, mais qui demande des moyens, l’abandon d’une pratique immémoriale et l’apprentissage d’une technique nouvelle : étant donné la très forte croissance démographique à Siwa, l’oasis ne peut survivre qu’en abandonnant l’irrigation traditionnelle (par inondation) au profit d’une irrigation ’’raisonnée’’, par exemple goutte-à-goutte. D’après un expert (mandaté par EQI) que j’ai rencontré, il faut agir très vite...


Site: nouvelle architecture siwi
Alain B. - repondre message
Poster un message
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

vbat - anthropoasis - http://vbat.org - Vincent Battesti
diatomic
diatomic