Vincent Battesti - vbat.org/anthropoasisvbat.org
Français → Institutionnel → Liens institutionnels

BioDivMex

Vincent Battesti

BioDivMex : BioDiversity of the Mediterranean eXperiment

- Site web BioDivMex : http://biodivmex.imbe.fr

Le programme Bio­DivMeX, l’un des axes du chantier MIS­TRALS, vise à une meilleure connais­sance des recherches conduites sur la Bio­di­versité Médi­ter­ra­néenne, à rap­procher les com­mu­nautés de cher­cheurs tra­vaillant dans les domaines marin et ter­restre en éco­logie et en sciences humaines et sociales et à la création d’un réseau trans­mé­di­ter­ranéen de col­la­bo­ration sur les deux grands thèmes de Bio­DivMex qui sont les suivants :

- thème #1 : La bio­di­versité des milieux mal connus et for­tement contraints par des fac­teurs abio­tiques et inter­ac­tions biotiques,
- thème #2 : La bio­di­versité dans les sys­tèmes socio-​​écologiques ayant évolué his­to­ri­quement (SES) et dans les pay­sages actuels anthropisés.

- Objectif :

Bio­DivMex (Bio­Di­versity of the Medi­ter­ranean eXpe­riment) s’efforce à iden­tifier et à sur­veiller la bio­di­versité spé­ci­fique de la région Médi­ter­ra­néenne, sa vul­né­ra­bilité aux pres­sions anthro­piques et cli­ma­tiques, qui ont des impacts mul­tiples et souvent négatifs sur les habitats spé­ci­fiques de la Médi­ter­ranée et en fin de compte sur la diversité des animaux, végétaux et des bio­sys­tèmes micro­biens. La région médi­ter­ra­néenne (sensu lato) est l’un des 34 hotspots de bio­di­versité iden­tifiés au niveau mondial, fondée sur sa diversité d’espèces végé­tales et ani­males, et sur la pré­sence d’un grand nombre d’espèces endé­miques conti­nen­tales et marines. Des condi­tions bio­phy­siques et cli­ma­tiques favo­rables ont encouragé l’implantation humaine dans les zones côtières médi­ter­ra­néennes, et nous observons de nos jours une forte aug­men­tation des pres­sions démo­gra­phiques et d’occupation du sol, ainsi que des pres­sions induites par les chan­ge­ments cli­ma­tiques. La bio­di­versité n’est pas seulement menacée, mais elle décline éga­lement à un rythme alarmant. En plus des impacts humains tels que la dégra­dation des habitats et la frag­men­tation, le réchauf­fement cli­ma­tique est une menace récente et grave à la per­sis­tance de la bio­di­versité.

Depuis fin 2015, ont été définis trois axes de recherche :
Les trois axes de recherche de BioDivMeX sont :

  1. . Insularities : fragmentation and connectivity in the Mediterranean region, a social and biological perspective [INSULARITIES],
  2. . Ecosystems, vulnerability, socio-ecological resilience, values, ecosystem services and conservation [ECOSYSTEMS],
  3. . Bio and Agro-diversity of Past and Present Mediterranean Landscapes [PAST & PRESENT LANDSCAPES].

Je fais partie et je suis co-animateur du groupe de travail Insularités (WG2) et donc de fait du comité de pilotage de BioDivMex.

Cet article a été lu 90 fois.
forum

Poster un message / Répondre à cet article

Dernière mise à jour de cette page le jeudi 19 mai 2016 à 16:30:58. //// -----> Citer cette page?
Vincent Battesti, "BioDivMex" [en ligne], in vbat.org anthropoasis, page publiée le 25 décembre 2015 [visitée le 23 juillet 2017], disponible sur: http://vbat.org/spip.php?article737.
Translation available in English

Dans la même rubrique
vbat - anthropoasis - http://vbat.org - Vincent Battesti
diatomic
diatomic