Vincent Battesti - vbat.org/anthropoasisvbat.org
Français → Recherches → Anthropologie urbaine Le Caire (Égypte) →

Ethnographie de véranda : version jardin d’acclimatation

Vincent Battesti

Comment ne pas y avoir pensé avant : l’ethnographie de l’Égypte faite à la maison, c’est bien plus pratique. Il suffisait à Paris de se rendre au Jardin d’acclimatation… « Les ethnographes trouveront, dans cette caravane, de précieux éléments d’étude, car là sont réunis les types les plus divers des populations de l’Égypte. »

Trouvé dans la Revue horticole, Journal d’horticulture pratique de 1891.

"Une caravane égyptienne au Jardin d’acclimatation. -
Jamais le Jardin zoologique d’acclimatation de Paris n’a eu d’exhibition ethnographique aussi nombreuse, aussi complète, aussi pittoresquement variée que la caravane égyptienne qu’il présente actuellement au public.

Cette caravane comprend 120 personnes (hommes, femmes et enfants), Bédouins, Fellahs, Berbérins, Souahélis, et plus de 80 animaux amenés de la région : chevaux du désert, ânes blancs de La Mecque, dromadaires, buffles, chèvres, moutons et chiens.

À côté de la Grande-Pelouse, où ont lieu ordinairement les exhibitions ethnographiques et sur laquelle se font les exercices (simulacres de combats, fantasias, danses, processions), une sorte de village égyptien a été installé. Le public, admis à circuler dans ces constructions, peut se croire un moment transporté en pleine Égypte. Dans le bazar oriental qui a été improvisé, on trouve : menuisiers et tourneurs, confiseurs, sculpteurs sur ivoire, potiers, barbiers, marchands de curiosités égyptiennes, marchands d’étoffes, etc.
Dans un café maure, à l’ameublement authentique, les visiteurs peuvent se faire servir par les Cafedji Berbérins, pendant que, sur l’estrade, des Almées, au son d’une musique au rythme bizarre, se livrent aux danses caractéristiques de leur pays.

Le spectacle instructif offert à la curiosité du grand public est comme un feuillet vivant de la vie égyptienne prise sur le fait. Les ethnographes trouveront, dans cette caravane, de précieux éléments d’étude, car là sont réunis les types les plus divers des populations de l’Égypte."

Anonyme, 1891 — « Une caravanne égyptienne au Jardin d’acclimatation ». Revue horticole, Journal d’horticulture pratique, 63e année, p. 392 — en ligne : http://goo.gl/WT93To

Caravane-egyptienne-Jardin-acclimatation


Caravane égyptienne, Jardin zoologique d’acclimatation de Paris, 1891, affiche d’Henri Sicard et Farradesche © © Groupe de recherche Achac, Paris / coll. part / DR

Cet article a été lu 525 fois.
forum

Poster un message / Répondre à cet article

Dernière mise à jour de cette page le dimanche 9 mars 2014 à 16:11:59. //// -----> Citer cette page?
Vincent Battesti, "Ethnographie de véranda : version jardin d’acclimatation" [en ligne], in vbat.org anthropoasis, page publiée le 9 mars 2014 [visitée le 25 juillet 2017], disponible sur: http://vbat.org/spip.php?article676.
No translation available

Mots-clés

Dans la même rubrique
vbat - anthropoasis - http://vbat.org - Vincent Battesti
diatomic
diatomic