Vincent Battesti - vbat.org/anthropoasisvbat.org
Français → Travaux/ écrits → Publications

Mics in the ears : How to ask people in Cairo to talk about their sound universes

Chap. (2017)

Vincent Battesti

Nouveauté : vient de paraître.

Traduction possible du titre : Des micros dans les oreilles : comment faire parler les habitants du Caire de leurs univers sonores.

- Titre original :
Mics in the ears : How to ask people in Cairo to talk about their sound universes
paru dans Christine Guillebaud (ed.), Toward an Anthropology of Ambient Sound, New York and London, Routledge, Routledge studies in Anthropology (series), 2017, p. 134-152.
Part 3 : Sound Identity and Locality, chap. 7
ISBN : 978-1138801271
Sur le site de l’éditeur : https://www.routledge.com/Toward-an...
pdf : https://hal.archives-ouvertes.fr/ha...

- Ce chapitre est rédigé par Vincent Battesti, mais cette recherche — en particulier le versant dispositif Mics in the ears mené au Caire — est conduite par Vincent Battesti et Nicolas Puig.

- Résumé :

Est-il est possible de faire de l’ethnographie des environnement sonores reçus et produits au Caire (Égypte) ? Cette question faussement ingénue a reçu une réponse positive (Battesti 2009, 2012) : oui, il est possible de le faire, et oui, nous devons faire l’ethnographie des dimensions négligées de la relation — qui est d’abord sensorielle — à notre environnement écologique et social. Accorder un intérêt dans cette matière intangible, le son d’un lieu, requiert d’abord e la méthode. Ensuite, cela demande de retenir l’hypothèse de travail que les environnements sonores ne sont pas seulement le produit, comme un effet secondaire, des activités au sein du lieu (définition passive), mais aussi une construction collectif plus ou moins volontaire (définition active). La dimension sonore est un élément essentiel d’appréciation d’un quartier par ses usagers, et cette appréciation participe à la réification et la qualification des territoires de la ville.

Pour se rapprocher de l’expérience quotidienne des paysages sonores de la ville des habitants du Caire, et pour faire face à l’une des principales difficultés à travailler sur l’expérience sensorielle comme anthropologues sociaux, Nicolas Puig et l’auteur ont mis en place une expérience depuis l’automne 2011, toujours en cours test. Ils ont demandé à différents habitants du Caire — choisis parmi nos connaissances / informateurs pour l’instant — de faire un trajet qu’ils font quotidiennement, mais équipés de microphones stéréo (type binaural) dans les oreilles. Ces trajets quotidiens, à son lieu de travail, de courses, etc., ont été géoréférencés. L’objectif est que les usagers des espaces publics mettent en mots les événements sonores ou des ambiances sonores (qu’ils ont reçus ou non, produits ou non). Chaque enregistrement est propre à à la personne qui l’a produit, en raison du trajet, de la forme de sa tête, de sa façon de se déplacer, d’interagir dans la rue… Nous espérons une verbalisation grâce à une sorte « d’écoute réactivée » : après leur trajet, les informateurs écoutent leur propre enregistrement et le commentent (et ces observations sont enregistrées, puis transcrites). Ce chapitre examine les tout premiers résultats de cette expérience (un article plus conséquents en exposera les résultats prochainement), expérience qui nous mène au-delà du silence habituel des Cairotes quand il s’agit de parler des sons. Elle vise également à une meilleure compréhension des marqueurs spécifiques de l’univers sensoriels, ainsi que les moyens et procédures spécifiques mis en œuvres par les Cairotes pour vivre les différents quartiers urbains… sans perdre de vue chacune des fortes personnalités de ces informateurs.

- Présentation de l’ouvrage :

This volume approaches the issue of ambient sound through the ethnographic exploration of different cultural contexts including Italy, India, Egypt, France, Ethiopia, Scotland, Spain, Portugal, and Japan. It examines social, religious, and aesthetic conceptions of sound environments, what types of action or agency are attributed to them, and what bodies of knowledge exist concerning them. Contributors shed new light on these sensory environments by focusing not only on their form and internal dynamics, but also on their wider social and cultural environment. The multimedia documents of this volume may be consulted at the address : http://milson.fr/routledge_media

- Sons illustrant le chapitre : https://soundcloud.com/vbat/sets/mi...

Cet article a été lu 1326 fois.
forum

Poster un message / Répondre à cet article

Dernière mise à jour de cette page le mercredi 31 mai 2017 à 18:13:34. //// -----> Citer cette page?
Vincent Battesti, "Mics in the ears : How to ask people in Cairo to talk about their sound universes" [en ligne], in vbat.org anthropoasis, page publiée le 19 mai 2017 [visitée le 25 juillet 2017], disponible sur: http://vbat.org/spip.php?article663.
Translation available in English

Mots-clés

Dans la même rubrique
vbat - anthropoasis - http://vbat.org - Vincent Battesti
diatomic
diatomic