Vincent Battesti - vbat.org/anthropoasisvbat.org
Français → Recherches → Les Oasis

Deux idées sur la biodiversité/ Les oasis

Vincent Battesti

- Ici résumées, deux idées sur les questions de la biodiversité qui émergent de mon travail.

#1

L’oasis ne semble pas s’accorder à une « évidence » que propose Jacques BARRAU (1981), selon qui la modification des systèmes naturels du fait des sociétés humaines procède toujours du generalized au specialized, pour rester fidèle à la terminologie empruntée au Fundamentals of ecology de Eugene P. et Howard T. ODUM (1959), selon laquelle les écosystèmes generalized, à indice de diversité élevé, forte productivité et relative stabilité — la forêt tropicale humide par exemple — contrastent avec les specialized, à moindre indice de diversité, plus faible productivité et relative vulnérabilité — les steppes, par exemple : il y aurait érosion de la diversité et exigence d’apports constants et croissants d’énergie. Si le second terme est en accord avec ce que l’on peut observer pour le cadre de l’oasis, ce milieu est loin d’évoquer l’érosion génétique puisque sa biodiversité est considérablement plus riche que celle du milieu environnant ou originel, le désert proche. (…). Bien plus, l’oasis est source de biogenèse, « engendrant » de nouvelles variétés de plantes et de cultivars de dattiers (Phœnix dactylifera L., Arecaceae).

p. 16 in Battesti, Vincent, 2005, Jardins au désert, Évolution des pratiques et savoirs oasiens. Jérid tunisien, Paris, Éditions IRD.
Voir en ligne cette page….

En gros, l’idée est la suivante :

L’oasis forme avec sa palmeraie une bulle tout à fait artificielle : le travail obligatoire de l’homme pour maintenir cet écosystème est source de biodiversité : cela contredit Barrau pour qui les sociétés humaines modifient les systèmes naturels toujours dans le sens d’une érosion génétique ou un appauvrissement de la biodiversité. Le travail de l’homme, sa passion de la collection des cultivars (surtout pour le palmier) est source même de biogénèse.

#2

La pente naturelle semble à ce jour l’amalgame fait par tous des préoccupations qui tiennent de la préservation identitaire (diversité culturelle) et d’autres de la préservation éco/biologique (biodiversité). « Cette place accordée à la diversité et aux singularités des formes de vie peut rejoindre une attitude culturaliste visant à maintenir la spécificité de peuples et de traditions » (Lafaye & Thévenot 1993). La recherche elle-même fait cette assimilation aujourd’hui : le « développement d’un tourisme naturel et patrimonial peut permettre, en leur accordant une nouvelle valeur “marchande”, une protection de la biodiversité, des systèmes de production traditionnels et de la qualité des paysages »

p. 577 in Battesti, Vincent, 2009, « Tourisme d’oasis, Les mirages naturels et culturels d’une rencontre ? », Raout, Julien & Chabloz, Nadège (dirs), Cahiers d’études africaines, numéro spécial : Tourismes. La quête de soi par la pratique des autres, XLIX (1-2), 193-194, Paris, Éditions de l’EHESS, p. 551-581.
Voir en ligne cette page....

En gros, l’idée est la suivante :

Les métadiscours contemporains, même scientifiques, confondent abusivement les questions de la biodiversité et de la diversité culturelle. Les préservations de l’une et de l’autre sont l’objet d’attention et c’est sans doute louable, l’une et l’autre sont certainement liées, nos travaux le montrent, mais pour autant ce sont des objets qu’il faut bien distinguer : elle ne sont pas de même essence et ne sont pas les mêmes « patrimoines »…

Bananier (Musa paradisiaca x), oasis de Siwa.
coll. Vincent Battesti, Siwa, 23 août 2002
Palmeraie de Siwa (Égypte).
coll. Vincent Battesti, Siwa, 24 août 2002
Préparation de la pollinisation du palmier dattier (Phœnix dactylifera), oasis de Siwa (Égypte).
coll. Vincent Battesti, Siwa, 28 mars 2004
Récolte de dattes sur un palmier dattier (Phœnix dactylifera), oasis de Siwa (Égypte).
coll. Vincent Battesti, Siwa, 1er janvier 2005
Propriétaire d’un jardin et exemples de sorgho (Sorghum bicolor), oasis de Siwa (Égypte).
coll. Vincent Battesti, Siwa, 8 janvier 2005
Régime de dattes d’un palmier dattier (Phœnix dactylifera), oasis de Tadmor (Palmyre) (Syrie).
coll. Vincent Battesti, Tadmor, 16 octobre 2005
Une grenade dans un jardin de la palmeraie de Degache (Punica granatum), oasis de Degache (Tunisie).
coll. Vincent Battesti, Degache, 13 novembre 2008
Des moutons en vente au marché des animaux de Tozeur, oasis de Tozeur (Tunisie).
coll. Vincent Battesti, Tozeur, 16 novembre 2008
Une des nombreuses grenouilles de la source de Chébika, oasis de montagne (Tunisie).
coll. Vincent Battesti, Chebika, 16 novembre 2008
Récolte des olives dans un jardin de l’oasis, à Aghurmy, oasis de Siwa (Égypte).
coll. Vincent Battesti, Siwa, 16 décembre 2008
Cet article a été lu 2112 fois.
forum

Poster un message / Répondre à cet article

Dernière mise à jour de cette page le jeudi 17 décembre 2015 à 3:29:25. //// -----> Citer cette page?
Vincent Battesti, "Deux idées sur la biodiversité/ Les oasis" [en ligne], in vbat.org anthropoasis, page publiée le 28 février 2011 [visitée le 24 juin 2017], disponible sur: http://vbat.org/spip.php?article573.
No translation available

Mots-clés

Dans la même rubrique
vbat - anthropoasis - http://vbat.org - Vincent Battesti
diatomic
diatomic